Bienvenue

L'art de Catherine Bosch

 

 

 

 

      S’attarder sur l’art de Catherine BOSCH, c’est lier une gerbe faite d’éclatantes couleurs, de manifestes sources expressionnistes, d’un mélange explosif qui nous fait passer de BRUEGHEL d’Enfer à James ENSOR .C’est retrouver, comme un leitmotiv lancinant, les pulsions qui détermine sans aucun fard son identité la plus profonde.

      Cette artiste pratique un art des entrailles, viscéral, pur et dur, exempt des souillures de  préjugés bien pensants. A y bien songer, il me semble que l’œuvre de Catherine BOSCH soit le support d’un certain mal de vivre, le moyen d’exprimer une conscience souvent révoltée face à un monde dérisoire, absurde, tragique et cependant, par certains côtés, pathétique.

      D’un mélange explosif, parce que toujours dérangeant pour l’amateur attentif qui s’efforce d’entrer en communication avec ses œuvres .Mélange explosif qui vient percuter notre bonne conscience.

      Autant que je puisse en juger, là s’inscrivent les multiples raisons  qui me font appréhender l’art de Catherine BOSCH comme un art savant de la couleur, un art de pulsions, un art d’antique réminiscences lié à l’inconscient collectif, un art qui toujours dérange et interroge notre passive culpabilité, un art enfin qui donne à penser et à prendre en compte, dans la mesure où nous savons et où nous voulons le voir, le vrai visage de notre trop inhumaine humanité.



Extrait de texte de Ramon Francisco PATCHAME – VOUE